Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.

Cybersécurité en Belgique

Tous unis contre

la cybercriminalité

Une réponse sécuritaire linéaire ne peut suffire à la croissance exponentielle de la cybercriminalité. Le Centre pour la Cybersécurité Belgique et la Cyber Security Coalition supervisent et conseillent les organisations belges dans la protection de leurs infrastructures IT.

Développer une expertise

Pour améliorer la sécurité de l’infrastructure, nous devons miser sur l’innovation, indique le CCB. “Nous devons renforcer l’expertise, notamment via les hautes écoles et les universités. La certification joue selon moi aussi un rôle capital, en nous permettant d’évaluer plus vite à quelles exigences une infrastructure répond.” Mais il est tout aussi important de soutenir les utilisateurs de manière ciblée. “Et pas seulement via des campagnes de sensibilisation, mais aussi à travers les bonnes pratiques que nous partageons avec les entreprises. Le CCB est d’ailleurs aussi un membre actif de la Cyber Security Coalition”, précise Miguel De Bruycker.

a travaillé près de 33 ans chez Proximus. Aujourd’hui, il est Business Development Manager au sein de la Cyber Security Coalition.

Christian Mathijs

Gestion raisonnée des risques

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) est l’autorité nationale en charge de la cybersécurité dans notre pays. Le CCB supervise, coordonne et veille à l’application de la stratégie belge en matière de cybersécurité. “Nous devons être actifs sur différents fronts”, affirme Miguel De Bruycker. “Il ne suffit pas d’équiper un véhicule avec toutes sortes de dispositifs de sécurité, il faut aussi apprendre au conducteur à rouler de façon responsable.” C’est précisément l’ambition du CCB. “Il est bien sûr important que les entreprises renforcent la sécurité de leur infrastructure informatique. Mais elles doivent aussi apprendre à leurs collaborateurs à gérer correctement les risques potentiels.” 

Campagne de phishing

Le CCB aide les entreprises, les autorités, les opérateurs de services essentiels et les citoyens à se protéger de manière adaptée. À travers des campagnes, le CCB s’adresse aux entreprises et au grand public. “Cette année, la sensibilisation aux dangers du phishing est centrale”, affirme le directeur, Miguel De Bruycker. Toute personne qui repère un message suspect peut l’envoyer à suspect@safeonweb.be. “Nous recevons désormais quelque 12.500 messages par jour à cette adresse.”

Attention accrue à l’IoT

L’un des principaux défis reste que la cybersécurité est une cible mouvante. “Les moyens doivent être déployés au bon endroit et au bon moment”, explique Miguel De Bruycker. “Bon nombre de systèmes courants – comme Windows ou iOS – sont relativement peu enclins aux incidents lorsqu’ils sont correctement mis à jour. Par conséquent, les cybercriminels se reportent sur les maillons les plus faibles de la chaîne.” L’Internet of Things, en particulier, est dans leur ligne de mire. “On observe encore de très nombreux appareils connectés sans mises à jour de sécurité automatiques. Ce domaine nécessite plus d’attention.”

En cas d’incident, CERT.be (Computer Emergency Response Team) passe à l’action. Il s’agit du service opérationnel du CCB, qui est chargé de détecter, d’observer et d’analyser les problèmes de sécurité en ligne ainsi que d’informer à ce sujet. CERT.be s’adresse d’abord aux fournisseurs de services essentiels et d’infrastructures critiques, mais les entreprises ‘classiques’ peuvent dans certains cas aussi faire appel à eux.

Miguel De Bruycker  

a étudié l’informatique appliquée à la VUB. Il a travaillé pendant trente ans à la Défense, notamment en qualité de Head of Cyber Defense. Depuis 2015, il est directeur du CCB.

Ensemble, nous unissons nos forces et nos connaissances pour mieux lutter contre la cybercriminalité

Échange d’expériences

La Cyber Security Coalition propose un partenariat unique entre des acteurs du monde universitaire, des services publics et des entreprises privées afin qu’ils unissent leurs forces dans leur combat contre la cybercriminalité. “Intégrer la Cyber Security Coalition est un véritable engagement”, affirme Cathy Suykens, Operations Manager. “Nos membres contribuent activement à l’échange d’expertise, et ce, sans visée commerciale.” Une décision qui en dit long sur les participants. “Nos membres sont là avant tout pour acquérir de nouvelles connaissances, ce qui leur permet d’élever le niveau de leur cybersécurité et d’être, entre autres, informés plus rapidement des incidents ou des menaces. Mais leur adhésion témoigne aussi de l’importance qu’ils accordent à leur responsabilité sociétale.”

La coalition compte une dizaine de groupes de travail permettant aux membres de partager des informations et leurs expériences. “La formule que nous proposons est unique”, explique Christian Mathijs, Business Development Manager. “Le fait qu’il s’agisse de séances fermées permet à nos membres de recevoir beaucoup d’informations confidentielles de première main. Récemment, un grand fournisseur IT a été confronté à un problème de sécurité, et des spécialistes sont venus en parler et donner des explications dans l’un des groupes de travail.” C’est là l’un des principaux avantages dont bénéficient les membres : ils ont accès rapidement aux bonnes sources d’informations.

Par ailleurs, la Cyber Security Coalition partage également des informations avec l’ensemble du monde de l’entreprise. “Des consignes en matière de sécurité à l’attention des PME sont disponibles gratuitement sur notre site web”, indique Christian Mathijs. Un des groupes de travail dirigés par Proximus est en train de rédiger un plan général destiné aux architectes en sécurité. “Ces informations seront également disponibles pour le grand public.”

“La coalition nous permet d’échanger des informations confidentielles et des situations vécues au sein de groupes fermés.”

Cathy Suykens

a travaillé 28 ans chez KBC. Aujourd’hui, elle est Operations Manager au sein de la Cyber Security Coalition.

“La certification joue selon moi un rôle capital, en nous permettant d’évaluer plus vite à quelles exigences une infrastructure répond.

Miguel De Bruycker

Christian Mathijs, Business Development Manager de la Cyber Security Coalition

Tout le monde est une cible

Les cybercriminels ne sont pas particulièrement difficiles : toute entreprise est une cible potentielle. “La demande d’informations reste élevée”, explique Cathy Suykens. C’est pourquoi la Coalition apporte sa contribution à l’appli Safe-on-Web en vue d’offrir un large soutien à cette initiative du Centre pour la Cybersécurité Belgique. “Cette appli avertit les particuliers de dangers potentiels”, explique Cathy Suykens. “À l’automne, le CCB va lancer une version adressée aux entreprises.” Cette version de l’appli permettra aux entreprises d’être plus rapidement informées de nouvelles attaques de phishing ou de ransomware, entre autres.

Une réponse sécuritaire linéaire ne peut suffire à la croissance exponentielle de la cybercriminalité. Le Centre pour la Cybersécurité Belgique et la Cyber Security Coalition supervisent et conseillent les organisations belges dans la protection de leurs infrastructures IT.

la cybercriminalité

Tous unis contre

Cybersécurité en Belgique

Les cybercriminels ne sont pas particulièrement difficiles : toute entreprise est une cible potentielle. “La demande d’informations reste élevée”, explique Cathy Suykens. C’est pourquoi la Coalition apporte sa contribution à l’appli Safe-on-Web en vue d’offrir un large soutien à cette initiative du Centre pour la Cybersécurité Belgique. “Cette appli avertit les particuliers de dangers potentiels”, explique Cathy Suykens. “À l’automne, le CCB va lancer une version adressée aux entreprises.” Cette version de l’appli permettra aux entreprises d’être plus rapidement informées de nouvelles attaques de phishing ou de ransomware, entre autres.

Tout le monde est une cible

Développer une expertise

a travaillé près de 33 ans chez Proximus. Aujourd’hui, il est Business Development Manager au sein de la Cyber Security Coalition.

Christian Mathijs

Ensemble, nous unissons nos forces et nos connaissances pour mieux lutter contre la cybercriminalité

Gestion raisonnée des risques

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) est l’autorité nationale en charge de la cybersécurité dans notre pays. Le CCB supervise, coordonne et veille à l’application de la stratégie belge en matière de cybersécurité. “Nous devons être actifs sur différents fronts”, affirme Miguel De Bruycker. “Il ne suffit pas d’équiper un véhicule avec toutes sortes de dispositifs de sécurité, il faut aussi apprendre au conducteur à rouler de façon responsable.” C’est précisément l’ambition du CCB. “Il est bien sûr important que les entreprises renforcent la sécurité de leur infrastructure informatique. Mais elles doivent aussi apprendre à leurs collaborateurs à gérer correctement les risques potentiels.” 

Campagne de phishing

Le CCB aide les entreprises, les autorités, les opérateurs de services essentiels et les citoyens à se protéger de manière adaptée. À travers des campagnes, le CCB s’adresse aux entreprises et au grand public. “Cette année, la sensibilisation aux dangers du phishing est centrale”, affirme le directeur, Miguel De Bruycker. Toute personne qui repère un message suspect peut l’envoyer à suspect@safeonweb.be. “Nous recevons désormais quelque 12.500 messages par jour à cette adresse.”

Attention accrue à l’IoT

L’un des principaux défis reste que la cybersécurité est une cible mouvante. “Les moyens doivent être déployés au bon endroit et au bon moment”, explique Miguel De Bruycker. “Bon nombre de systèmes courants – comme Windows ou iOS – sont relativement peu enclins aux incidents lorsqu’ils sont correctement mis à jour. Par conséquent, les cybercriminels se reportent sur les maillons les plus faibles de la chaîne.” L’Internet of Things, en particulier, est dans leur ligne de mire. “On observe encore de très nombreux appareils connectés sans mises à jour de sécurité automatiques. Ce domaine nécessite plus d’attention.”

En cas d’incident, CERT.be (Computer Emergency Response Team) passe à l’action. Il s’agit du service opérationnel du CCB, qui est chargé de détecter, d’observer et d’analyser les problèmes de sécurité en ligne ainsi que d’informer à ce sujet. CERT.be s’adresse d’abord aux fournisseurs de services essentiels et d’infrastructures critiques, mais les entreprises ‘classiques’ peuvent dans certains cas aussi faire appel à eux.

Pour améliorer la sécurité de l’infrastructure, nous devons miser sur l’innovation, indique le CCB. “Nous devons renforcer l’expertise, notamment via les hautes écoles et les universités. La certification joue selon moi aussi un rôle capital, en nous permettant d’évaluer plus vite à quelles exigences une infrastructure répond.” Mais il est tout aussi important de soutenir les utilisateurs de manière ciblée. “Et pas seulement via des campagnes de sensibilisation, mais aussi à travers les bonnes pratiques que nous partageons avec les entreprises. Le CCB est d’ailleurs aussi un membre actif de la Cyber Security Coalition”, précise Miguel De Bruycker.

De Cyber Security Coalition is in 2015 opgericht met een duidelijk doel: de weerbaarheid van Belgische organisaties tegen cybercriminaliteit versterken. De coalitie doet dat via de uitbouw van een nationaal ecosysteem waar bedrijven, academische partners en overheidsinstellingen zich bij kunnen aansluiten. Proximus is één van
de stichtende leden en een belangrijke drijvende kracht achter de coalitie. 

“La certification joue selon moi un rôle capital, en nous permettant d’évaluer plus vite à quelles exigences une infrastructure répond.

Miguel De Bruycker

Échange d’expériences

La Cyber Security Coalition propose un partenariat unique entre des acteurs du monde universitaire, des services publics et des entreprises privées afin qu’ils unissent leurs forces dans leur combat contre la cybercriminalité. “Intégrer la Cyber Security Coalition est un véritable engagement”, affirme Cathy Suykens, Operations Manager. “Nos membres contribuent activement à l’échange d’expertise, et ce, sans visée commerciale.” Une décision qui en dit long sur les participants. “Nos membres sont là avant tout pour acquérir de nouvelles connaissances, ce qui leur permet d’élever le niveau de leur cybersécurité et d’être, entre autres, informés plus rapidement des incidents ou des menaces. Mais leur adhésion témoigne aussi de l’importance qu’ils accordent à leur responsabilité sociétale.”

La coalition compte une dizaine de groupes de travail permettant aux membres de partager des informations et leurs expériences. “La formule que nous proposons est unique”, explique Christian Mathijs, Business Development Manager. “Le fait qu’il s’agisse de séances fermées permet à nos membres de recevoir beaucoup d’informations confidentielles de première main. Récemment, un grand fournisseur IT a été confronté à un problème de sécurité, et des spécialistes sont venus en parler et donner des explications dans l’un des groupes de travail.” C’est là l’un des principaux avantages dont bénéficient les membres : ils ont accès rapidement aux bonnes sources d’informations.

Par ailleurs, la Cyber Security Coalition partage également des informations avec l’ensemble du monde de l’entreprise. “Des consignes en matière de sécurité à l’attention des PME sont disponibles gratuitement sur notre site web”, indique Christian Mathijs. Un des groupes de travail dirigés par Proximus est en train de rédiger un plan général destiné aux architectes en sécurité. “Ces informations seront également disponibles pour le grand public.”

Cathy Suykens

a travaillé 28 ans chez KBC. Aujourd’hui, elle est Operations Manager au sein de la Cyber Security Coalition.

“La coalition nous permet d’échanger des informations confidentielles et des situations vécues au sein de groupes fermés.”

Christian Mathijs, Business Development Manager de la Cyber Security Coalition

Cathy Suykens et Christian Mathijs au sujet du fonctionnement de la Cyber Security Coalition.

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique est une administration fédérale, sous l’autorité du Premier ministre, chargée de la coordination de la politique en matière de cybersécurité en Belgique.

Miguel De Bruycker  

a étudié l’informatique appliquée à la VUB. Il a travaillé pendant trente ans à la Défense, notamment en qualité de Head of Cyber Defense. Depuis 2015, il est directeur du CCB.

One magazine

Les défis de la digitalisation sont à peu près les mêmes pour toutes les entreprises. C’est pourquoi nous unissons nos forces dans un magazine actualisé : One, qui traite de l’entrepreneuriat intelligent dans un monde digital.
Plein écran