E-SANTÉ

Comment voyez-vous évoluer l’e-santé ?

Dès que nous avons appris que la Chine était touchée par le coronavirus, les experts ont réfléchi à la façon de préparer nos hôpitaux. Lorsque la gravité de la pandémie a été confirmée dans le nord de l'Italie, tout le monde était sur le pont. L'impact sur les soins de santé a été énorme. La numérisation est un must. Cela va-t-il continuer ? Nous avons posé la question à des professionnels de la santé.

1 question, 4 réponses.


Prof. dr. Marc Noppen:

“Je pense que nous continuerons à effectuer environ 10 % de consultations à distance à l’avenir.” Dans la pratique, cela concerne principalement les patients chroniques, au profil connu. “Un patient diabétique qui utilise une pompe à insuline, par exemple, ne doit pas nécessairement se rendre à l’hôpital pour chaque visite de suivi. Mais le contact reste essentiel dans d’autres situations, comme une admission, l’annonce d’une mauvaise nouvelle ou la discussion d’un choix thérapeutique.”

PROF. DR. MARC NOPPEN CEO de l’UZ Brussel


PROFESSOR PHILIPPE COUCKE Chef du service de radiothérapie

CHU de Liège


Professeur Philippe Coucke:

“Pour moderniser notre système de soins de santé et le rendre plus efficace, il faut une organisation plus stricte et davantage d'accompagnement humain et, surtout, une focalisation sur les nouvelles technologies. Il nous faut un flux de données abondant et plus pertinent pour redresser la barre à tous les niveaux.”

Sarah Boone

“Je suis absolument convaincue que l’importance des données et de leur analyse va exploser dans les prochaines années. À l’avenir, tout sera mesuré, enregistré et analysé grâce à l’intelligence artificielle.”


SARAH BOONE Directrice technologie et qualité

AZ Groeninge

Dr. Serge Vanderschueren

“Les hôpitaux renforceront leurs collaborations et leurs réseaux. Pour l’achat de stocks ou la prise en charge des patients, je suis en contact quasi quotidien avec les sept hôpitaux de notre réseau.”


DR. SERGE VANDERSCHUEREN Directeur médical AZ Groeninge

EN SAVOIR PLUS SUR LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DANS LE SECTEUR DE LA SANTÉ ?