INTERVIEW: ANNE-SOPHIE LOTGERING

“Je m’inscris complètement sur la voie de la transformation numérique de notre tissu économique.”

Le marché B2B est son terrain de jeu, et son objectif est d’aller à la rencontre des clients et des partenaires et d’intégrer l’écosystème de l’organisation. Rencontre avec Chief Enterprise Market Officer de Proximus Anne-Sophie Lotgering, déterminée à poursuivre la transformation numérique des entreprises.

Votre visage n’est certes pas inconnu dans le paysage des télécoms, mais pouvons-nous en savoir un peu plus sur Anne-Sophie Lotgering ? Anne-Sophie Lotgering : “Après un parcours au sein de Microsoft et ensuite d’Orange, je viens de reprendre le flambeau de la division Entreprises de Proximus. Un magnifique challenge pour lequel je vais pouvoir pleinement exploiter mes compétences au service des clients. À une différence près, c’est un retour à une échelle plus nationale, qui se traduira par un travail encore plus en profondeur. C’est exactement à cela que j’aspirais.” Parlez-nous d’une personne ou d’un événement qui a joué un rôle important dans votre carrière. “Sans hésiter, je pense à un manager qui a joué un rôle fondamental au début de ma carrière. Il m’a appris la différence entre l’autonomie et l’indépendance. Il a été le premier à avoir confiance en moi et en mes capacités à piloter mon équipe, tout en restant disponible pour affûter mes actions. C’est là que le mot ‘autonomie’ a pris tout son sens par rapport à l’indépendance, qui se traduirait plutôt par un trajet en solo. Une méthode managériale qui m’a ouvert l’esprit et que j’applique d’ailleurs toujours aujourd’hui. J’espère donc que mes équipes verront en moi un leader équitable, qui sait montrer le chemin tout en laissant une place importante à l’autonomie.”

ANNE-SOPHIE LOTGERING, Chief Enterprise Market Officer

Arrivée en juillet 2020, Anne-Sophie Lotgering présente une carrière de plus de 18 ans dans les télécoms et l’ICT. En tant que nouvelle responsable de l'Enterprise Business Unit de Proximus, elle puise son énergie dans le sport, la lecture et la réussite de ses collaborateurs.


“Le mix entre la stratégie #inspire2022, la culture et les challenges qui m’attendent m’ont directement séduite.”

Anne-Sophie Lotgering

Pourquoi avoir relevé ce nouveau défi chez Proximus et qu’en attendez-vous ? “Honnêtement, le mix entre la stratégie #inspire2022, la culture basée sur l’ouverture d’esprit et les challenges qui m’attendent m’ont directement séduite. Je mettrai tout en œuvre pour que mes compétences et mon expérience représentent un levier pour mon département et nos clients. Je m’inscrits complètement sur la voie de la transformation numérique de notre tissu économique. C’est tout naturel pour moi.” Quelle est la première chose que vous comptez entreprendre dans votre nouvelle fonction ? “Même si la période est très particulière et qu’elle nous impose une certaine distanciation, mon premier objectif est de réaliser mon plan de rencontres. Rencontrer le plus rapidement possible nos partenaires, nos clients et nos collaborateurs en présentiel. Ceci dit, j’ai déjà une bonne vision des opportunités et des obstacles possibles, et je suis en train de les expliciter dans mon plan d’action.” “J’accorde beaucoup d'importance à la rencontre avec les clients et les partenaires car elle me permet de nourrir leur vision interne grâce à ma propre vision outside-in. Je ne suis pas de ceux et celles qui regardent en arrière. Avec nos équipes et partenaires, je vais continuer à construire sur les fondements mis en place par mon prédécesseur, mais à ma façon bien-sûr.”

“PLUS QUE JAMAIS, PROXIMUS SE POSITIONNE CLAIREMENT COMME LE PARTENAIRE IT ET TELCO DES ENTREPRISES.”

ANNE-SOPHIE LOTGERING

Comment envisagez-vous l’évolution du marché et le rôle que Proximus peut y jouer ? “D’un côté, le marché des télécoms véhicule beaucoup de produits et de services considérés aujourd’hui comme des commodités. La concurrence, elle, arrive des quatre coins de l’horizon. Que ce soit les GAFA ou les autres opérateurs, force est de constater que le marché est en ébullition. Et c’est sans compter sur l’impact inattendu de la crise sanitaire, qui vient accélérer la numérisation comme jamais personne n’aurait pu le penser.” “Plus que jamais, Proximus se positionne clairement comme le partenaire ICT des entreprises. Nous possédons un réseau extrêmement solide et nous maîtrisons toutes les compétences IT et télécoms pour innover en termes de connectivité, de sécurité ou encore de solutions cloud. Nous faisons face à une opportunité sans précédent pour accompagner toutes les entreprises de notre paysage économique et leur assurer une place sur le marché belge, voire européen.”

Sur le plan stratégique, quels éléments allez-vous souligner ? “On en est au stade de l’opérationnalisation de notre nouvelle stratégie. Je travaille donc avec les équipes très concrètement sur la substantiation et la traduction du plan stratégique vers les segments, les différents services ou encore pour recadrer les investissements.” “Pour parler de #Inspire2022, l’ambition de déployer le réseau fibre vers tous les utilisateurs en Belgique me séduit complètement. Oui, on avait du retard, mais il existe une volonté très forte d’accélérer les choses et d’arriver au niveau européen.”


“Je crois très fort également dans le modèle d’écosystème. Qui aujourd’hui peut encore se permettre d’avancer seul ? Le déploiement de nouvelles technologies et le développement des use cases qui en découlent est probablement le meilleur exemple.” “Last but not least, les pièces du puzzle s’emboîtent parfaitement grâce à la volonté d’accélérer notre propre transformation numérique au bénéfice de nos collaborateurs, mais surtout de nos clients. Je suis fan de cette dichotomie !”


ENVIE DE DÉCOUVRIR L'ENTREVUE COMPLÈTE ?